Youtube Facebook Twitter

1 Français sur 2 souffre de douleurs articulaires

1 Français sur 2 souffre de douleurs articulaires

D’après les résultats d’un sondage IFOP « Les Français et les rhumatismes » mené pour l’Inserm et « Ensemble contre les Rhumatismes », 93% des Français déclarent avoir déjà souffert de douleurs articulaires[1] et un sur deux en souffre au moment de répondre à l’enquête. Ces douleurs articulaires impactent fortement leur quotidien. La qualité du sommeil et l’incapacité à pratiquer des activités de loisirs sont les deux aspects de la vie quotidienne les plus touchés devant la vie professionnelle et la vie familiale.

Envie d'en savoir plus ?

Envie d'en savoir plus ?

Envoi

Les Rhumatismes

illustration_rhumatisme_1-compressed-848x600

© Inserm/Alexandra Pinci

Envie d'en savoir plus ?

Envie d'en savoir plus ?

Envoi
 

Vrai / Faux

Les douleurs articulaires ne touchent qu’une petite partie de la population / FAUX
Plus de 1 Français sur 2 souffre en ce moment d’une douleur ostéoarticulaire
1/3 des 18-24 ans souffrent actuellement d’une douleur articulaire*
L’OMS a déclaré la lombalgie comme la première cause de handicap dans le monde. En France près de 4000 enfants souffrent de rhumatisme inflammatoire, près de 600 000 adultes des mêmes maladies et près de 10 millions de Français souffrent d’arthrose. Ces maladies ne sont donc clairement pas dues uniquement au vieillissement de la population.

Les maladies articulaires ne sont pas graves / FAUX
65% des Français ont eu un retentissement d’une douleur articulaire sur leur sommeil.
Pour les moins de 24 ans, plus de 1 jeune sur 2 considère que les rhumatismes ont eu un impact sur leur vie sociale et familiale*
Les maladies articulaires sont des maladies dont l’impact sur la qualité de vie, le sommeil, mais aussi la mortalité est majeur. C’est la cause principale d’arrêts maladie. Les rhumatismes sont la première cause de douleurs chroniques. Ils ont un impact direct sur la mobilité et un impact indirect en augmentant le risque de maladies cardiovasculaires et de cancers du fait de la sédentarité qu’elles entraînent.

Il faut bouger le moins possible / FAUX
Au contraire, l’activité physique, contrariée par les difficultés à bouger quand on est touché par ces maladies, est aussi un remède pour préserver son capital ostéoarticulaire.

Envie d'en savoir plus ?

Envie d'en savoir plus ?

Envoi

Ce qu’il faut retenir de l’enquête Ifop

1) La fréquence des rhumatismes

La grande majorité des répondants (93%) ont déjà eu des douleurs articulaires au moins une fois dans leur vie. 8 Français sur 10 en ont même fait l’expérience plusieurs fois.
1 Français sur 2 et 1 jeune sur 3 (18-24 ans) souffre actuellement (au moment de répondre à l’enquête) de douleurs articulaires.
Ces chiffres, rapportés à ceux de la prévalence des rhumatismes en Europe (une personne sur 4 est atteinte de rhumatismes), auraient tendance à montrer que les Français sont des « malades » qui s’ignorent. La plupart d’entre eux n’associant pas leurs douleurs ostéo-articulaires avec la possibilité d’être soigné pour des rhumatismes.
Les chercheurs recommandent donc de parler progressivement aux Français de maladies ostéo-articulaires plutôt que de rhumatismes. D’une part, parce que le mot « maladies » permet de s’éloigner de la fatalité d’avoir ces douleurs. D’autre part, parce que le mot « ostéoarticulaire » décrit précisément la localisation des problèmes (os et articulations) au même titre qu’on parle de « maladies cardiovasculaires » ou de « maladies pulmonaires ».

frequence-rhumatismes-848x340

Envie d'en savoir plus ?

Envie d'en savoir plus ?

Envoi

2) Les idées reçues

8 Français sur 10 pensent à tort que les rhumatismes ne sont jamais mortels. Or, du fait de la sédentarité qu’elles entrainent, le taux de mortalité est augmenté de 50% lorsque la marche est limitée par ces maladies.

La majorité des répondants estiment que les rhumatismes sont des maladies de l’âge qui ne peuvent pas toucher les enfants. Or, 4000 enfants en France souffrent d’arthrite juvénile idiopathique.

generalite-rhumatismes-848x439

Envie d'en savoir plus ?

Envie d'en savoir plus ?

Envoi

3) L’impact sur le quotidien

Les douleurs articulaires impactent fortement le quotidien des personnes qui en souffrent. Les ¾ d’entre eux citent au moins un impact parmi les activités suivantes : sommeil, loisirs, vie professionnelle, vie familiale, vie de couple.
Ces maladies ont un retentissement tout particulier sur la qualité du sommeil et sur l’incapacité à pratiquer une activité dite de loisir.

illustration_rhumatisme

© Inserm/Alexandra Pinci

 

La solution ?

Envie d'en savoir plus ?

Envie d'en savoir plus ?

Envoi

 

 

 

[1] Les Rhumatismes regroupent l’ensemble des maladies de l’appareil locomoteur (os / cartilages / muscles / tendons / ligaments)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

080b52e3f35b6e44f232631566604caf######